Odile Aymonier
Votre thérapeute à 10 minutes de Saint-Malo

 

L’éventail de leurs applications énergétiques pour accompagner un mieux-être psychologique et émotionnel est sans limite. Superman dans votre armoire à pharmacie, et plus sexy qu’un anti-dépresseur !!!

 

Faciles d’utilisation, sans effet secondaire, d’applications multiples, leur efficacité redoutable grâce à leurs propriétés olfactives et leurs compositions biochimiques n’est plus à démontrer, tant à titre préventif que curatif.

 

Elles ne sont pas seulement un cocktail complexe de molécules chimiques qui guérissent une bronchite, un eczéma ou que sais-je encore. Leurs propriétés vibratoires et énergétiques appréhendent l’être dans sa dimension holistique, comme le font les médecines chinoises et ayurvédiques depuis plusieurs millénaires.

 

1) En lien avec le décodage biologique :

Hippocrate lui-même, considéré habituellement comme le père de la médecine, disait que le corps était le messager de l’âme. Ce qui revient à dire que les corps physique, mental et spirituel sont indissociables et que toute maladie du corps physique n’est que le reflet d’un déséquilibre, d’une disharmonie émotionnelle et/ou psychologique.

 

C’est pourquoi les huiles essentielles sont si performantes, elles s’adressent à tous ces corps en même temps :

Prenons par exemple la cystite, liée aux frustrations, au marquage de territoire, et aussi à de la colère ou de la déception qui peuvent en découler. Une synergie qui comporte de l’huile essentielle de palmarosa sera très efficiente : en plus de ses propriétés antiseptiques, fongicides, bactéricides à large spectre et immuno stimulantes, elle apaise les frustrations, les colères, le stress.

 

2) En cas de déséquilibre énergétique :

Qui n’a jamais cherché à apaiser son stress ou ses angoisses en faisant une razzia dans le placard à biscuits salés ou sucrés ? Vous pouvez appeler à la rescousse l’huile essentielle !

 

Pour mémoire, l’énergie du corps circule par des méridiens. D’une façon schématique, le méridien est à l’énergie ce que l’artère est au sang ; il permet d’irriguer un organe. Nous avons 12 couples de méridiens qui nourrissent le foie, le cœur, les poumons, etc. Si l’on masse, l’on appuie ou l’on applique une goutte d’huile essentielle sur un point d’acupuncture, on rétablit l’équilibre du méridien et participe à celui de l’organe concerné.

 

La fréquence de l’huile essentielle rentre en résonance avec celle du méridien, l’huile devient une aiguille d’acupuncture liquide.

 

Ainsi, appliquez une goutte d’une huile essentielle spécifique sur un point d’acupuncture, bien précis et ce, 1, 2 ou 3 fois par jour (c’est selon…) et c’est tout ! Bye bye les fringales, les douleurs de règles, les neurones paresseux, les frustrations, etc.

 

Une goutte d’huile essentielle de camomille noble (qui harmonise l’équilibre émotionnel) sur le point 4GI qui aide à lâcher prise, et vos frustrations se dissipent…

 

Une goutte d’huile essentielle de basilic exotique (qui apaise le stress et la nervosité) sur le point 6RP de la rate pancréas et vos envies de sucré et de grignotage s’évanouissent !

 

3) Pour libérer les blocages des chakras :

Pour ce qui est des chakras, ces centres d’énergies, classiquement dénombrés 7 sur le corps, ils influencent notre vie dans toutes ses dimensions, physique, physiologique, émotionnelle et spirituelle. De la même façon, une goutte d’huile essentielle va libérer certains blocages et certains déséquilibres.

 

De l’huile essentielle de Rose de Damas sur le chakra du cœur va apporter de la douceur, diriger la conscience vers le cœur et améliorer confiance en soi et estime de soi.

 

Un autre exemple : de l’huile essentielle de laurier noble, qui donne confiance et aide à dépasser ses limites, soutiendra efficacement un enfant timide et réservé, si l’on en met sur le chakra sacré. Ce chakra, lorsqu’il est bloqué, peut entraîner un manque d’initiative, de l’inhibition, peut réveiller des peurs, …

 

4) En soutien à la réflexologie :

En ce qui concerne les points de réflexologie, plantaire, palmaire ou auriculaire, chacun d’entre eux correspond à une partie du corps ou à une fonction physiologique. De la même façon, une huile essentielle, un massage ou une pression appliquée sur une zone bien précise va permettre de rétablir l’équilibre.

 

Ainsi, de l’huile essentielle de lavande vraie, qui détend et dissipe la nervosité et l’anxiété, en massage au creux de la voute plantaire avant de se coucher va être très bénéfique au dormeur : ce point relié au plexus solaire (relié au système nerveux, aux émotions et au stress). A noter que cette zone correspond également au point R1 du méridien du rein ; en médecine chinoise, le rein est lié à l’émotion de la peur.

 

 

L’huile essentielle, dans toutes ses dimensions, nous invite à comprendre que la dysharmonie physique ou émotionnelle est un véritable levier de croissance personnelle, à condition que nous prenions le temps de nous interroger sur qui nous sommes vraiment.


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.